Intro

Marion-Marechal-Le-Pen-Presse

Bonjour et bienvenue sur MarionLePen.org !

Ce site a pour objectif de reprendre tous les articles du Web qui « mentionnent » notre douce Marion Maréchal-Le Pen. Ceci permettra de prendre connaissance de tout ce qui se dit sur elle, afin de soutenir son combat courageux et salutaire. Si les articles sont positifs, n’hésitez pas à les republier sur votre compte Facebook ou sur Twitter. S’ils ne le sont pas, nous aurons besoin de vous pour les commenter en grand nombre, et argumenter sincèrement (sans démagogie) pour rétablir les vérités (puisque nous savons tous que Marion est « parfaite » !) … ;)

Également, il se peut que vous retrouviez plusieurs fois les mêmes articles, mais provenant de sites différents. En effet, une collaboration entre divers médias se partageant les mêmes sources se traduit par des pages dupliquées sur internet (par exemple entre Europe 1, 20 Minutes, France 24, Le Point etc.) … Copiez vos commentaires sur chacun d’eux. Face à la pression des grands médias (et du système, seulement 2 députés pour représenter 6 millions de Français !?) pour nous empêcher de nous exprimer, ou dévoyer nos idées et nos paroles avec condescendance, nous ne serons jamais assez pour leur exprimer notre refus d’être ignorés …

Marion, au nom de tous tes soutiens, merci infiniment pour ton travail ! Tu es une source d’inspiration et d’admiration pour nous les jeunes …

Bonne lecture à toutes et tous !

Pour recevoir les articles dans votre lecteur de fils de discussion RSS,
cliquez sur cette icône :
RSS Marion Maréchal-Le Pen

Tags: ,
Posted in Marion Maréchal-Le Pen by admin. Commentaires fermés

Le Maire, Macron, Marechal-Le Pen… Comme une envie de renouveau

C’est le trio gagnant en 2014. Celui qui donne un coup de vieux aux barons de la vie politique incapable de se renouveler. Celui enfin qui apporte une touche d’espoir à une sombre année.

C’est le trio gagnant en 2014. Celui qui donne un coup de vieux aux barons de la vie politique incapable de se renouveler. Celui enfin qui apporte une touche d’espoir à une sombre année.
Trois têtes ont émergé pour le grand public et probablement pris date : Emmanuel Macron d’abord : 36 ans, benjamin du gouvernement et nouveau taulier à Bercy qui parle vrai, direct et fait tourner bourrique les gauchistes du PS à cause d’une réforme sur le travail dominical et les professions réglementées.
Marion Maréchal Le Pen ensuite : 25 ans, nouvelle vice-président du FN qui bouscule la ligne politique et le bel ordonnancement dans le Front national ripoliné par sa tante.
Enfin Bruno Le Maire : 45 ans, le plus connu des trois, ancien ministre, coriace adversaire de Nicolas Sarkozy lors de l’élection à la présidence UMP au point de réunir un tiers des voix dans un parti ultra-sarkozyste. Il a incontestablement pris une longueur d’avance sur les quadras de la droite.

Le samedi 20 décembre 2014 l Mise à jour le samedi 20 décembre 2014

Tags: ,
Posted in Marion Maréchal-Le Pen by Marion Maréchal-Le Pen. Commentaires fermés

Le lobby LGBT au sein du FN se développe encore

phillipot-briois-florian-philippot-marine-lepen

phillipot-briois-florian-philippot-marine-lepen

C’est une des caractéristiques typiques du communautarisme : la cooptation. Le lobby homosexuel pratique cette méthode partout où il parvient à placer un pied. On le constate dans les médias, dans les entreprises et dans… les partis politiques.

Le Front National n’y fait pas exception. Le phénomène avait débuté depuis plusieurs années et connaît depuis peu un développement exponentiel surprenant.

Encore une curieuse recrue du FN...

C’est maintenant au tour de Julien Odoul de faire son entrée remarquée au Front National. Cet ancien secrétaire général du groupe centriste UDI au Conseil général de Seine-Saint-Denis est aussi à ses heures perdues un mannequin d’un genre particulier. En 2006, il a posé pour la couverture de Têtu, le magazine homosexuel fondé par Pierre Bergé. En 2009, il récidivait pour la une de Gab, magazine homosexuel allemand. Le book photo de Julien Odoul, en ligne jusqu’il y a quelques jours, proposait un lot de photos souvent dénudées, comme l’ont remarqué différents médias.

Julien Odoul semble aussi avoir quelque sympathie pour François Hollande...

Pour la petite histoire, en février 2011, Marine Le Pen avait demandé « pour l’honneur et pour la dignité des Français » la démission d’un nouvel ambassadeur de France en Tunisie, Boris Boillon, étiqueté UMP, dont elle brandissait la photo torse nu.

Pour être précis, c’est en septembre 2014 que Julien Odoul a rejoint le cabinet de Marine Le Pen, où il occupe la fonction d’adjoint de Philippe Martel, le chef de cabinet de la présidente du Front National. Ajoutons que c’est Marion Maréchal-Le Pen qui a présenté Julien Odoul à Marine Le Pen. 

Marine Le Pen et Sébastien Chenu, co-fondateur de Gaylib

Sans revenir sur le recrutement de Sébastien Chenu, co-fondateur de Gaylib, ou la couverture de Closer concernant la relation homosexuelle de Floriant Philippot avec un journaliste de la télévision, ou encore le livre évoquant l’homosexualité de Steeve Briois dont le « partenaire » est également un cadre du FN, il y a une longue liste d’autres noms…

Bruno Clavet, tête de liste FN dans le 3ème arrondissement de Paris, aimait poser en slip dans des positions suggestives, comme ce fut révélé par la presse fin 2013. Sur les six hommes que comptait cette liste FN du 3ème arrondissement de Paris, cinq étaient des homosexuels déclarés (dont Jean-François Belmondo, neveu du comédien Jean-Paul Belmondo).

damien-obrador-mariage-homo

damien-obrador-mariage-homo

On se souvient aussi de Damien Obrador, autre ami de Marion Le Pen. Ce jeune élu FN de Cabagnac-et-Villagrains (Gironde) avait fièrement marié deux de ses colistiers homosexuels. Lui-même manifestait avec les associations LGBT lors du débat autour de la loi Taubira.

Et ceci n’est qu’un petit aperçu de cet entrisme LGBT au sein du FN.

Notons encore que le même phénomène peut s’observer depuis quelques années au sein d’autres mouvements et partis de droite nationale aux Pays-Bas, en Autriche ou en Angleterre. Au point qu’un mouvement d’origine ouvrière comme l’English Defence League avait développé une section LGBT…

Alors, fruit du hasard ? Ou infiltration et travail de sape ?

Tags: ,
Posted in Marion Maréchal-Le Pen by Marion Maréchal-Le Pen. Commentaires fermés

Le clash Marion Maréchal-Le Pen vs Jacques Maillot dans les GG

Je n’ai regardé que le « clash » :

Mais il va se claquer un boyau de la tête à s’emporter comme ça !!
On a compris Jacquot, t’es dans le bon camp, tu auras droit aux Champs Élysées, pas la peine de ponctuer ton dégoût d’un salut hitlérien (1’20), même de la main gauche. Coquine.

Tags: ,
Posted in Marion Maréchal-Le Pen by Marion Maréchal-Le Pen. Commentaires fermés

Pour Marion Maréchal-Le Pen, la gay-pride est « ridicule »

Marion Maréchal-Le Pen se désolidarise de sa tante Marine et pousse un coup de gueule suite à la nomination d’un militant LGBT dans les rangs du Rassemblement bleu marine, et n’hésite pas au passage à critiquer les gay-prides, qu’elle trouve « ridicules ».

Elle a beau avoir la jeunesse et la fraîcheur, Marion Maréchal-Le Pen ne se laisse pas faire ! La nièce de Marine Le Pen n’a pas hésité à montrer son mécontentement suite à la nomination au sein du Rassemblement bleu marine de Sébastien Chenu, un ancien militant UMP très impliqué dans le mouvement pour l’égalité des droits des personnes LGBT, et notamment fondateur de GayLib.

La députée FN a ainsi fait part de son mécontentement dans les colonnes de Valeurs Actuelles, où elle a publié une longue lettre ouverte, dans laquelle elle écrit : « La sexualité n’est pas un programme politique, pas plus que l’origine ou la religion ». La jeune femme pointe aussi du doigt les personnes qui utilisent « les spécificités comme un étendard dans des représentations communautaristes aussi ridicules que la Gay Pride« .

Une désolidarisation claire et nette de Marine Le Pen, présidente du Front National. Dans les Grandes Gueules sur RMC, elle a continué en disant, jeudi : « Pour Chenu, il y aura l’épreuve du temps, de son positionnement politique, qui, je l’espère, est sincère. Il y a eu une décision tranchée de la présidente, alors, voilà, cela s’arrête là ».

Tags: ,
Posted in Marion Maréchal-Le Pen by Marion Maréchal-Le Pen. Commentaires fermés

Marion Maréchal-Le Pen, « l’emmerdeuse »

« Être dans le vent, une ambition de feuille morte ». Si Marion Maréchal-Le Pen reprend à son compte le bon mot de Gustave Thibon, c’est parce qu’elle fulmine. La jeune élue du Vaucluse a beau habiller sa colère de sa gaieté habituelle et de sourires enjôleurs, elle bouillonne. Elle a bien retenu une leçon que lui a enseignée son grand-père Jean-Marie Le Pen : ne jamais s’écraser ni se taire quand elle se sent humiliée. Même quand c’est la patronne du FN Marine Le Pen qui est visée. C’est pourquoi Marion Maréchal-Le Pen publie cette semaine dans les colonnes de Valeurs actuelles une tribune pour protester contre la nomination au sein du Rassemblement bleu marine de Sébastien Chenu, ex-militant UMP et fondateur de GayLib (mouvement pour l’égalité des droits des personnes LGBT). « La sexualité n’est pas un programme politique, pas plus que l’origine ou la religion », écrit l’élue. Dénonçant le « communautarisme militant », elle exhorte tout un chacun à cesser d’afficher « les spécificités comme un étendard dans des représentations communautaristes aussi ridicules que la Gay Pride… » Le transfuge de l’UMP Sébastien Chenu appréciera… Si Marion Maréchal-Le Pen a pris la plume, c’est parce qu’elle doute de la sincérité de son engagement et craint un supposé comportement communautariste.

Règlements de comptes

Au passage, la députée sort la mitraillette et tire sur ces dirigeants frontistes qui ont osé saluer la défaite « des obscurantistes et des rétrogrades » du FN après l’arrivée de Chenu. En lisant cette citation dans les colonnes de L’Opinion, Marion Maréchal-Le Pen s’est étranglée de rage. « De tels propos ne peuvent rester sans réponse », se convainc-t-elle. Dans sa tribune, elle condamne donc ceux qui « terrorisent intellectuellement l’adversaire par la morale, et non par les arguments politiques ». « Tout est bon pour détruire l’identité culturelle, juridique, historique de la France, cette nation conservatrice, réactionnaire, rétrograde, voire franchement obscurantiste. Ces nouvelles insultes marquent du sceau de l’infamie politique quiconque en est frappé », écrit-elle dans sa tribune.

À tout juste 25 ans, la jeune mère d’une petite Olympe entend se faire respecter, n’hésite pas à affirmer ses différences et à bousculer la stratégie de sa tante. Celle qui est devenue une icône de la lutte contre la loi sur le mariage gay – elle a participé à toutes les Manifs pour tous – a choisi de se servir de sa plume pour rassurer les sympathisants et militants FN déstabilisés par l’arrivée de Chenu. « Le fondateur de GayLib rejoint Marine Le Pen et pendant ce temps Nicolas Sarkozy nomme à l’UMP Madeleine Bazin de Jessey, une proche de la Manif pour tous », glisse un cadre frontiste pour résumer le dépit ressenti par certains.

Un chef incontesté

D’autres dirigeants s’inquiètent aussi de l’arrivée du « communautarisme militant », tels que Bruno Gollnisch, Louis Aliot, Marie-Christine Arnautu ou Aymeric Chauprade. Tous ont découvert « avec stupéfaction » la photo de Chenu posant à côté de Pascal Houzelot, le fondateur de Pink TV, lors d’un défilé en faveur de la procréation médicalement assistée (PMA). « Pour Chenu, il y aura l’épreuve du temps, de son positionnement politique, qui, je l’espère, est sincère. Il y a eu une décision tranchée de la présidente, alors, voilà, cela s’arrête là », a appuyé Marion Maréchal-Le Pen jeudi au micro des Grandes Gueules de RMC. Malgré les protestations, aucun dirigeant n’a franchi la ligne rouge : l’autorité de Marine Le Pen est incontestée. « Lors de cet épisode, Marine a réaffirmé son autorité. Personne n’a la moelle ni le gabarit pour s’opposer à elle. Personne n’a démissionné », analyse un proche de l’ex-candidate à l’Élysée.

Entre Marine Le Pen et sa nièce députée du Vaucluse, le torchon brûle depuis plusieurs semaines. Marion Maréchal-Le Pen avait déjà été déçue d’être rayée de la liste des intervenants lors d’une table ronde sur l’ancrage local au congrès du FN à Lyon fin novembre. Elle avait aussi désapprouvé la décision de Marine Le Pen de réintégrer Maxime Buttay, élu municipal converti à l’islam mis en cause pour « prosélytisme ». N’en déplaise aux adeptes des conspirations, Marion Maréchal-Le Pen ne partira pas en guerre contre sa tante. « Elle n’est pas d’accord avec certaines choses, mais ne déclarera pas la guerre à Marine Le Pen. Marion Maréchal-Le Pen est légaliste et sera toujours fidèle à la présidente », glisse l’un de ses soutiens.


Tags: ,
Posted in Marion Maréchal-Le Pen by Marion Maréchal-Le Pen. Commentaires fermés