Intro

Marion-Marechal-Le-Pen-Presse

Bonjour et bienvenue sur MarionLePen.org !

Ce site a pour objectif de reprendre tous les articles du Web qui « mentionnent » notre douce Marion Maréchal-Le Pen. Ceci permettra de prendre connaissance de tout ce qui se dit sur elle, afin de soutenir son combat courageux et salutaire. Si les articles sont positifs, n’hésitez pas à les republier sur votre compte Facebook ou sur Twitter. S’ils ne le sont pas, nous aurons besoin de vous pour les commenter en grand nombre, et argumenter sincèrement (sans démagogie) pour rétablir les vérités (puisque nous savons tous que Marion est « parfaite » !) … ;)

Également, il se peut que vous retrouviez plusieurs fois les mêmes articles, mais provenant de sites différents. En effet, une collaboration entre divers médias se partageant les mêmes sources se traduit par des pages dupliquées sur internet (par exemple entre Europe 1, 20 Minutes, France 24, Le Point etc.) … Copiez vos commentaires sur chacun d’eux. Face à la pression des grands médias (et du système, seulement 2 députés pour représenter 6 millions de Français !?) pour nous empêcher de nous exprimer, ou dévoyer nos idées et nos paroles avec condescendance, nous ne serons jamais assez pour leur exprimer notre refus d’être ignorés …

Marion, au nom de tous tes soutiens, merci infiniment pour ton travail ! Tu es une source d’inspiration et d’admiration pour nous les jeunes …

Bonne lecture à toutes et tous !

Pour recevoir les articles dans votre lecteur de fils de discussion RSS,
cliquez sur cette icône :
RSS Marion Maréchal-Le Pen

Tags: ,
Posted in Marion Maréchal-Le Pen by admin. No Comments

Jean-Marie Le Pen : J’ai t bless par ma fille

Dans la famille Le Pen, les relations ne sont plus au beau fixe depuis que le patriarche a déclaré vouloir faire « une fournée » pour les artistes qui ne supportent pas le Front National (FN).

Marine Le Pen avait qualifié cette déclaration de « faute politique ». « Marine ne m’a pas demandé pardon, ce n’est pas du tout son genre. Je ne me suis pas excusé puisque je n’ai pas commis de faute. J’ai été blessé par ma fille et par ma petite-fille Marion Maréchal-Le Pen qui m’a mis aussi au pilori », a déclaré le président d’honneur du FN lors d’une interview donnée au Point.

Jean-Marie Le Pen se prépare à être arrière-grand-père : la députée Marion Maréchal-Le Pen et son compagnon Mathieu attendent une petite fille pour l’automne.

Tags: ,
Posted in Marion Maréchal-Le Pen by Google Alert - marion mar chal-le pen -Menly.fr -marionlepen.org -frontnational.com -voxfnredekker.com -jeuxvideo.com -neoprofs.org. Commentaires fermés

Pas de (grand) pardon chez les Le Pen

Chez les Le Pen, on est têtu de père en fille. Après leur dernière fâcherie, Jean-Marie Le Pen et sa fille Marine ne sont toujours pas réconciliés. Certes, le président d’honneur du FN et la cheftaine du parti se voient régulièrement au siège du parti ou à Bruxelles – ils sont tous deux députés européens -, mais chacun campe sur ses positions. « Marine ne m’a pas demandé pardon, ce n’est pas du tout son genre », confie le fondateur du parti frontiste assis dans le bureau de sa villa de Montretout, à Saint-Cloud. Et de poursuivre : « Je ne me suis pas excusé puisque je n’ai pas commis de faute. » Ambiance…

À l’origine de la brouille ? Une énième saillie du Menhir, qui, commentant les artistes français anti-FN sur son blog vidéo, avait lâché : « On fera une fournée la prochaine fois. » Furieuse, la patronne du parti avait dénoncé une « faute politique » et décidé que le site web du parti n’hébergerait plus le blog paternel. « J’ai été blessé par ma fille et par ma petite-fille Marion Maréchal-Le Pen qui m’a mis aussi au pilori », confie encore le vieux chef. Mais les différends politiques et stratégiques ne nuisent pas à la vie de famille. Jean-Marie Le Pen est ravi de son dernier cadeau d’anniversaire (il vient d’avoir 86 ans) : une liseuse de livres numériques « remise en main propre par ma fille Marine ». Et il se prépare à être arrière-grand-père : la députée Marion Maréchal-Le Pen et son compagnon Mathieu attendent une petite fille pour l’automne.

Le « monde » de Le Pen

Un temps soupçonné de vouloir saborder le parti aujourd’hui entre les mains de sa fille, Jean-Marie Le Pen nie en bloc : « Je serais un traître ! » Quant à Marine Le Pen, elle défendra toujours bec et ongles sa ligne politique, mais Jean-Marie Le Pen reste son père. À peine élue présidente du parti frontiste lors du congrès de Tours en janvier 2011, elle avait d’ailleurs lancé d’une voix émue : « Nous avons une dette à l’égard (de Jean-Marie Le Pen, NDLR). La mienne est double, puisque, comme président et père, il a largement contribué à faire de moi la militante et la femme que je suis. »

D’ailleurs, à l’origine, si Marine Le Pen décide de militer au FN dès ses 15 ans, à l’occasion de la campagne municipale de mars 1983, c’est avant tout pour entrer dans le monde de ce père tant absent à la maison. « Le seul moyen de créer des liens autres qu’affectifs avec lui était d’aller à sa rencontre. C’est un peu comme cela que, au fur et à mesure, par intérêt personnel mais aussi pour le découvrir, je me suis aventurée de plus en plus loin sur son terrain, donc sur celui de la politique », raconte Marine Le Pen dans son ouvrage autobiographique À contre flots. À ce sujet, Jean-Marie Le Pen réplique : « `À 15 ans, moi, j’étais orphelin ! J’étais peut-être absent souvent de la maison, mais au moins mes filles ont eu un père. »

Tags: ,
Posted in Marion Maréchal-Le Pen by Google Alert - marion mar chal-le pen -Menly.fr -marionlepen.org -frontnational.com -voxfnredekker.com -jeuxvideo.com -neoprofs.org. Commentaires fermés

Marion Mar chal Le Pen et Louis Aliot se mettent la botte des spins doctors libertariens aussi l …

Voici le lobby auquel Marion Maréchal Le Pen et Louis Aliot se sont associés au sein de l’Assemblée nationale (en suivant en cela d’autres députés UMPSPCVerts) :

www.parlement-et-citoyens.fr

Afin de faciliter la mise en oeuvre du projet Parlement & Citoyens, plusieurs partenaires ont été sollicités et ont accepté de se joindre bénévolement à l’aventure.

Fondapol et la Fondation Jean Jaurès (think tanks interchangeables de droite et de gauche soutenus et financés par les multinationales) sont également membres de ce lobby international pour la démocratie directe destiné à établir la vision anglo américaine du parlementarisme sur le modèle du Congrès américain, joujou des lobbies.

Une création de Cyril Lage formé par les Spin Partners, Ecole de Guerre Economique, école privée libre fondée par le mao-révolutio-spontex Christian Harbulot très liée aux réseaux libertariens. 


Cyril Lage, ex-lobbyiste de Spin Partners

http://democratieouverte.org/author/cyril-lage

democratieouverte.org

Cyril est l’initiateur de cette démarche. Consultant en affaires publiques, il lance, dès 2003, plusieurs opérations visant à renforcer la transparence en matière de lobbying. En 2008, il s’investit dans le champ de la démocratie participative et met au point une nouvelle méthode de concertation ent…

http://www.spinpartners.fr/

 http://www.ege.fr/…/le-corps…/christian-harbulot.html

Meilleur Master, MBA intelligence économique classement 2014, formations pro en intelligence économique, 3ème Cycle intelligence économique à Paris

http://fr.wikipedia.org/wiki/Christian_Harbulot

Christian Harbulot, né le 19 décembre1952 à Verdun, est directeur de l’École de guerre économique et directeur associé du cabinet de conseil Spin Partners, spécialisé en intelligence économique et lobbying. 

 http://democratieouverte.org/a-propos

Le media libertarien de Washington DC Contrepoints est dithyrambique :

http://www.contrepoints.org/…/146822-francais-savez…

www.contrepoints.org

Le vrai changement, que l’actuel président avait promis et qu’il est incapable de mettre en œuvre, passe par une réforme des institutions fondées sur une subsidiarité ascendante, faisant appel à l’engagement de citoyens là où ils peuvent agir.

Tout comme leurs coreligionnaires et associés libéraux cons de Contribuables associés et de l’ex Club de l’Horloge :

http://www.contribuables.org/…/la-democratie-directe…/

Une importation anglo américaine évidemment :

http://www.directdemocracynow.org/

www.directdemocracynow.org

Unlike the current “Representative Democracy” where elected representatives make decisions regardless of the wishes of their constituencies, in Direct Democracy individuals vote on critical issues and their decisions are carried out by their elected representatives… Whether they like it or not

Une organisation et promotion en réseau :

http://opengov.newschallenge.org/…/parliament-citizens….

opengov.newschallenge.org

Knight Foundation News Challenge is a global community that will draw on your optimism, inspiration, ideas and opinions to solve problems together for the collective social good.

http://www.democratiedirecte.fr/

www.democratiedirecte.fr

Tout le monde en France croit vivre en démocratie. Et pourtant, aucun citoyen ne croit que son bulletin de vote va changer quelque chose. Le pouvoir réel est oligarchique, c’est-à-dire dans les mains d’un petit groupe d’hommes. Le parlement n’a plus guère de pouvoir : l’élu de la majorité doit voter…

http://participedia.net/…/agir-pour-la-d-mocratie-directe

participedia.net

The association “Acting for direct democracy” has for aim to reform the Constitution of the French Republic to introduce at local, regional and national level, devices of direct democracy, especially, the referendum and the popular initiative. By this request, the association asks simply for the imp…

Il est vrai que ces lobbies peuvent agir en toute tranquilité étant donné la « puissance » intellectuelle » des journalistes avaleurs  et enthousiastes sans jamais se poser de questions (notons qu Canal + est un de leur partenaires) :

http://www.strategies.fr/download/pdf/guides/2014/AG_AD052233_FT.pdf

Tags: ,
Posted in Marion Maréchal-Le Pen by Oriane BORJA. Commentaires fermés

La réserve parlementaire sans frontières de Marion Maréchal-Le Pen

Les maires FN ont, certes, peu de relais à l’Assemblée nationale. Mais ils peuvent manifestement compter sur la générosité de leurs deux députés. Ainsi Joris Hébrard, élu en mars au Pontet (16 900 habitants) a obtenu l’aide financière de Marion Maréchal-Le Pen pour remettre à neuf le matériel des policiers municipaux via sa réserve parlementaire. Rien d’étonnant a priori: chaque député dispose de cette enveloppe annuelle – 130 000 euros – pour contribuer au financement d’un projet associatif ou d’une collectivité. Seulement Marion Maréchal-Le Pen, si elle est députée du Vaucluse, dans le département du Pontet, est élue dans une autre circonscription.

Cette sollicitation à hauteur de 40 000 euros adressée à la députée d’à côté a choqué le groupe UMP du Pontet qui s’est abstenu sur la délibération au dernier conseil municipal, fin juin. Le maire Front national en a profité pour mettre en cause son rival. «Il semble être satisfait de voir les policiers du Pontet, mal équipés avec un matériel vieillissant!», dégaine-t-il dans un communiqué, se vantant, à l’inverse, de moderniser la panoplie de la police municipale (achat de véhicules, gilets pare-balles, moyens de transmission,…) pour une facture totale de 97 000 euros. Chef de file de l’opposition, Claude Toutain a riposté en jugeant «absurde et malhonnête de faire appel à la réserve d’un député qui n’est pas celui de notre circonscription». A la mairie, on assume sans complexe: «Le maire et Marion Maréchal-Le Pen se connaissent bien, se voient, s’appellent. C’est normal de s’adresser à elle, qui nous est proche.»

La nièce de la patronne du FN a-t-elle privilégié des maires qui partagent son étiquette? Au détriment des communes de sa circonscription? En soi, le règlement de l’Assemblée n’interdit pas à un député de distribuer sa réserve hors de sa terre d’élection. Mais l’usage veut que l’on consacre cette manne à sa circonscription – que ce soit pour la réfection d’une salle polyvalente, la mise en place de panneaux solaires sur le toit d’une mairie, l’achat d’ordinateurs à une école. En 2013, Marion Maréchal-Le Pen avait d’ailleurs soutenu plusieurs chantiers dans les communes de la 3e circonscription du Vaucluse: aménagement d’un rond-point à Velleron, rénovation d’une salle de cinéma à Bédarrides, travaux d’assainissement du château du Beaucet, etc.

«Du mal à refourguer sa réserve»

Mais l’enveloppe dont elle dispose en 2014 fera aussi les affaires de communes «alliées»: le Pontet donc, qui devrait finalement recevoir 22000 euros pour sa police, mais aussi Camaret dont Marion Maréchal-Le Pen financera pour 40 000 euros l’extension des locaux du club de foot. Le maire de cette commune du Vaucluse (dans une autre circonscription), Philippe de Beauregard, est un proche de Jacques Bompard, le député-maire d’Orange, également d’extrême droite.

Ce coup de pouce financier ne gêne pas pour un sou la députée. Contactée par Libération, elle raconte qu’elle a «écrit à tous les maires de [sa] circonscription pour leur rappeler que de l’argent public était à disposition». «J’ai attendu désespérément mais j’ai reçu très peu de demandes. Voyant que d’ici le 30 juin (date limite pour boucler les dossiers, ndlr), je n’irai pas au bout de mes 130 000 euros, j’ai élargi aux mairies amies», poursuit-elle, trouvant «logique de porter son choix subsidiaire» sur des municipalités du même bord. Elle s’étonne d’avoir vu son offre boudée par les élus locaux: «Alors qu’on est dans un département où les collectivités ne sont pas en forme, ce n’est pas courant d’entendre qu’un député a du mal à refourguer sa réserve!»

«Question d’éthique»

Les maires rechignent-ils à piocher dans la réserve d’une députée FN? Pour le maire de Velleron, cette pudeur serait «absurde»: «Le maire est républicain, il représente tous ses concitoyens.» D’autant que les sources de financement se tarissent: «On se doit de chercher l’argent partout. Ce n’est pas avec trois taxes qu’on arrive à faire des investissements.»

Mais pour certains élus, c’est un cas de conscience. «On ne veut rien devoir au FN, c’est une question d’éthique», argumentent-ils en off. «On se débrouille pour trouver des fonds ailleurs. Solliciter un député avec lequel on a un désaccord aussi profond, c’est compliqué», explique le directeur de cabinet d’une mairie de gauche. «Je ne crache pas dans la soupe, on a tous besoin de récupérer un peu de sous mais je ne peux pas combattre le FN et puis aller lui demander son aide», confirme un maire UMP. «C’est peut-être parce qu’elle est mal implantée, elle ne connaît pas les acteurs», avance un collègue. Un troisième préfère s’interroger sur le principe de la réserve, déjà contestée il y a un an pour son opacité et son inégale répartition entre les députés: «Ce n’est tout de même pas sain, dans notre démocratie, d’être dépendant du fait du prince pour 5000 ou 10 000 euros.»

Laure EQUY

Tags: ,
Posted in Marion Maréchal-Le Pen by Marion Maréchal-Le Pen. Commentaires fermés

Un sénateur FN de la région élu aux sénatoriales de septembre ?

Un frontiste au Palais du Luxembourg? « On finirait l’opération électorale 2014 en beauté », déjà comblée avec dix maires et 23 eurodéputés, confie Michel Guiniot, membre du bureau politique du FN et directeur de campagne des élections sénatoriales.

Mais il se veut prudent: il n’est, seulement, « pas impossible » que le FN, dit-il, obtienne un sénateur dans le Var où il voit la « meilleure chance » de succès.

Autres départements à scruter, pour ce conseiller régional de Picardie: le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône. D’autres responsables FN donnent un tiercé assez similaire, mais pas forcément dans le même ordre.

Marine Le Pen estime ainsi que la meilleure chance FN se trouve dans les Bouches-du-Rhône, où le maire FN du VIIe secteur marseillais, Stéphane Ravier, devrait porter les couleurs frontistes.

Autres départements sur lesquels elle gardera un oeil: le Var et les Alpes-Maritimes.

Pour Nicolas Bay, secrétaire général adjoint du parti, « il y a quelques départements jouables, à condition de bien pénétrer la ruralité, et de jouer sur les grands électeurs sans étiquette qui ne se reportent pas ».

Le Vaucluse a été l’objet de négociations entre Marion Maréchal-Le Pen et son allié de la Ligue du Sud, le député-maire d’Orange Jacques Bompard. Celui-ci voulait imposer comme candidate sa femme, la maire de Bollène, Marie-Christine Bompard, à laquelle le FN préférait Philippe Lottiaux, collaborateur du maire de Fréjus (Var), David Rachline, et candidat FN aux municipales à Avignon.

Mais les discussions sont désormais « rompues », ont déclaré à l’AFP M. Bompard et Marine Le Pen. D’autres responsables frontistes semblaient toutefois garder un espoir, alors que Marion Maréchal-Le Pen n’a pu être jointe.

L’ensemble des dirigeants frontistes, quoi qu’il en soit, espèrent voir la progression du FN se confirmer chez les grands électeurs, et notamment chez les divers droite déçus de l’UMP. « On a un électorat plus large » que le strict contingent d’élus FN, assure la patronne du FN.

Marine Le Pen a elle déjà en tête sa rentrée, qui se fera en trois actes: « fin août » à Brachay, minuscule village de Haute-Marne qui accorde au FN depuis plusieurs années l’écrasante majorité de ses suffrages; à l’université d’été du Front national de la Jeunesse, ensuite, le premier week-end de septembre à Fréjus; et enfin, début octobre, avec une « convention des élus ».

  • Les élections sénatoriales auront lieu le 28 septembre 2014. Elles devront permettre d’élire 178 sénateurs.

  • Quelles sont les circonscriptions concernées ? Combien de sièges sont à pourvoir ? Comment les sénateurs sont-ils élus ?

Tout savoir sur le site dédié à ces élections.

Tags: ,
Posted in Marion Maréchal-Le Pen by Marion Maréchal-Le Pen. Commentaires fermés