Intro

Marion-Marechal-Le-Pen-Presse

Bonjour et bienvenue sur MarionLePen.org !

Ce site a pour objectif de reprendre tous les articles du Web qui « mentionnent » notre douce Marion Maréchal-Le Pen. Ceci permettra de prendre connaissance de tout ce qui se dit sur elle, afin de soutenir son combat courageux et salutaire. Si les articles sont positifs, n’hésitez pas à les republier sur votre compte Facebook ou sur Twitter. S’ils ne le sont pas, nous aurons besoin de vous pour les commenter en grand nombre, et argumenter sincèrement (sans démagogie) pour rétablir les vérités (puisque nous savons tous que Marion est « parfaite » !) … 😉

Également, il se peut que vous retrouviez plusieurs fois les mêmes articles, mais provenant de sites différents. En effet, une collaboration entre divers médias se partageant les mêmes sources se traduit par des pages dupliquées sur internet (par exemple entre Europe 1, 20 Minutes, France 24, Le Point etc.) … Copiez vos commentaires sur chacun d’eux. Face à la pression des grands médias (et du système, seulement 2 députés pour représenter 6 millions de Français !?) pour nous empêcher de nous exprimer, ou dévoyer nos idées et nos paroles avec condescendance, nous ne serons jamais assez pour leur exprimer notre refus d’être ignorés …

Marion, au nom de tous tes soutiens, merci infiniment pour ton travail ! Tu es une source d’inspiration et d’admiration pour nous les jeunes …

Bonne lecture à toutes et tous !

Pour recevoir les articles dans votre lecteur de fils de discussion RSS,
cliquez sur cette icône :
RSS Marion Maréchal-Le Pen

Tags: ,
Posted in Marion Maréchal-Le Pen by admin. Commentaires fermés sur Intro

Avez-vous vécu la même semaine que @Marion_M_Le_Pen ?

Sur la timeline de la députée FN du Vaucluse, proche des idées de son grand-père Jean-Marie Le Pen, l’islam est partout. Nous avons passé une semaine dans son compte Twitter.

Lundi, au déjeuner

12 heures-14 heures. La première chose que je vois en ouvrant la « timeline » de Marion Maréchal-Le Pen (MMLP dans la suite du papier), c’est cette citation de Renaud Camus :

« Cette société est la première de l’histoire de l’humanité à couvrir d’honneurs ceux qui la détruisent et de boue ceux qui la défendent. »

La méthode

Nous avons recréé le profil Twitter de Marion Maréchal-Le Pen, nous abonnant nous aussi aux comptes qu’elle suit. En suivant ce qu’elle a choisi de lire, nous tentons ici de mieux comprendre qui elle est et comment se fabrique sa pensée.

Il est impossible de savoir quand la députée FN du Vaucluse accède effectivement à son compte – sauf activité (retweet et favoris). Pour un aperçu le plus complet possible, nous avons choisi des « moments » différents, du lundi au vendredi. Rue89

Je vais le constater toute la semaine : le théoricien du « grand remplacement » est très actif sur Twitter, il nourrit la timeline de MMLP en phrases apocalyptiques très écrites.

C’est ensuite le pélerinage vers Chartres qui s’impose sur le compte, avec les hashtags #NDC2015 (Notre-Dame de Chartres), #FFSPX (Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X), #PélédeChartres.

Tout d’un coup, apparaissent des photos des grandes plaines de la Beauce, surplombées de croix en bois et d’étendards. Des tenues et sac-à-dos vert militaire et des foulards de scout. Puis, des images de MMLP arrivent sur sa propre timeline, une drôle de mise en abyme connue des célébrités. Les pèlerins qu’elle suit postent des photos de son arrivée et la félicitent d’être venue, « enfin une politique proche de nous ».

« Notre identité est le but », peut-on lire en légende des dites photos.

Alain Vizier, directeur de communication du FN qui tweete par mini sessions compulsives, se branche sur le réseau. Il retweete les articles qui peuvent servir d’arguments au Front national. La salle de shoot parisienne va finalement s’installer à proximité de l’hôpital Lariboisière. Une campagne « Sois un homme, voile tes femmes » prend de l’ampleur en Algérie. L’Etat islamique a brûlé vive une femme qui refusait un acte sexuel.

Marion Maréchal-Le Pen suit beaucoup de journalistes politiques et de médias généralistes, mais en ce lundi de Pentecôte, l’information générale arrive seulement par petites touches : des nouvelles du mercato (Jean-Michel Aphatie ne sera pas sur RTL l’année prochaine), Montebourg fait l’ascension du mont Beuvray, Alizée Cornet se qualifie à Roland-Garros. Quasiment rien sur le palmarès du Festival de Cannes.

Un twittos nommé Le Chouan relaie un article sur le vol MH17 – celui qui a été abattu au-dessus de l’Ukraine par des séparatistes russes. Le texte remet en cause la version officielle… L’« information » vient du site international pro-Poutine Sputniknews, très populaire sur la timeline.

MMLP est aussi abonnée aux pro-Russes Frédéric Chatillon, Axel Loustau (anciens GUDards) et Alexandre Latsa (blogueur et consultant).

Sa tante et présidente du FN, Marine Le Pen, poste ce matin-là une vidéo sur « la réforme portée par le couple Manuel Valls-Najat Vallaud-Belkacem ». Le mot « couple » inspire ici des blagues grivoises. Une vieille photo des deux ministres dans les tribunes de Roland-Garros est republiée.

A un moment, sur la timeline de MMLP, se mêlent une citation de Jean-Jacques Rousseau (« Quand un peuple ne défend plus ses libertés et ses droits, il devient mûr pour l’esclavage ») et une autre de Jean-Vincent Placé invité par les Grandes Gueules de RMC (« J’ai maigri en suivant le régime alimentaire de ma fille de 18 mois »).

Il est presque 14 heures. Le militant identitaire Maxime Martin tweete un article selon lequel des Italiens excédés détruisent des logements sociaux destinés aux migrants. Il vient du site suisse Les Observateurs, un site qui propose « une vision de l’actualité libérée de la pensée unique ».


Mardi, en pauses café

11 heures-11h30. La timeline s’ouvre encore sur une phrase de Renaud Camus.

« Deux phénomènes conjoints assurent le réensauvagement de l’espèce, l’égalitarisme et le présentéisme (dont le soi-mêmisme est une section). »

La phrase est discutée par le compte Ergo Sum (@photon_libre).

« Le réensauvagement est également favorisé par l’islam, ennemi de toute civilisation. »

Députée du Vaucluse, MMLP s’est abonnée à de nombreux comptes « touristiques » des villes du Sud. Des images se télescopent. Le compte Tourisme Paca poste une image de Porquerolles, « parmi les plus belles îles de France ». Tandis qu’une affiche du FN anti-Tafta (accord commercial transatlantique) s’affiche plusieurs fois, donnant l’impression d’un bug. On y voit un fœtus boire une bouteille de Coca.

Quelques infos générales s’affichent aussi : la vitesse en centre-ville va peut-être être limitée à 30km/h et la famille Le Pen aurait détenu un « troisième compte en Suisse » (au nom de Jany, compagne de son grand-père Jean-Marie Le Pen).

Mais rien sur la nouvelle poupée noire dénichée par Slate et apparue sur ma timeline.

17 heures-17h30. MMLP vient d’annoncer sa candidature aux régionales de Paca. L’information est partout sur sa timeline, médias généralistes compris.

Quelques twittos lui demandent de justifier son manque de cohérence : elle, qui est déjà députée, a toujours été opposée au cumul des mandats. Elle ne leur répond pas. MMLP reçoit surtout un flot des félicitations.

Des photos se superposent encore : l’occupation d’un immeuble parisien par Génération identitaire et un coucher de soleil magnifique sur l’île d’Yeu (tweeté par le conseil général de Vendée).

@jeunefrançaise poste un article du site Breibart supposé montrer que tous les musulmans sont derrière l’Etat islamique autoproclamé. Les dernières informations sur la prise de Palmyre, en Syrie, sont tweetées et retweetées.

« L’affaire Grazia » est beaucoup commentée. Dans son numéro du 13 mai, l’hebdo consacre six pages à une enquête sur les « mini Marion » du FN. En illustration, ces grandes blondes aux cheveux longs et au teint pâle, posent comme des mannequins dans les fleurs ou en robe bustier bleu-blanc-rouge.

Les abonnements de MMLP sont très fiers du physique de leurs militantes et rient du « scandale ».

La dernière chronique de l’écrivain et éditeur réactionnaire Richard Millet, sur la décadence du monde, est postée. Il n’y a quasiment rien sur les journalistes du Monde suivis par un photographe de Sarkozy, sujet qui occupe beaucoup ma propre timeline.

Rien non plus sur la « loi Rebsamen » sur le dialogue social et l’emploi dont le projet est examiné. MMLP n’est abonnée qu’à un seul socialiste, le président de l’Assemblée Claude Bartolone.


Mercredi, en soirée

Le soir, les comptes des médias généralistes ralentissent leurs publications. La timeline de MMLP devient plus idéologique et anxiogène. Il y a un effet d’accumulation.

Il est 21 heures, le catholique nationaliste Hérisson Dissident s’indigne de voir que la ville de Nantes subventionne le film « Little Gay Boy », une « relecture LGBT » de la vie du Christ. Puis il décide de passer une partie de sa soirée à décortiquer des documents mis en ligne par les municipalités.

Il se met à tweeter des tas de montants de subventions, suivis du hashtag « #Normal ».

Le militant FN Aloïs Navarro se dit consterné par le voyage en jet privé de Nicolas Sarkozy (Paris/Le Havre).

L’identitaire Maxime Martin, qui tweete énormément, poste une citation d’Alain Juppé « stabilobossée » en jaune :

« Le regroupement familial est un droit et l’Europe aura besoin d’apports de main-d’œuvre étrangère. »

En écho, le militant Franck Guiot dénonce « l’invasion » de clandestins érythréens qui sont évacués à Dijon.

Le plan de répartition des migrants, dévoilé par la Commission européenne, est commenté, décortiqué, critiqué. La timeline débat de ce que coûte vraiment un migrant, pendant des heures.

Et puis, comme une respiration ou un jingle radio, le compte Siel officiel du parti Souveraineté, identité et iibertés retweete le psaume 138-1 :

« Je prends les ailes de l’aurore et me pose au-delà des mers. »

Deux textes idéologiquement opposés se rencontrent. Je lis une lettre d’amour à l’autoritaire premier ministre hongrois Viktor Orban, signée Karim Ouchikh, président du Siel, dont MMLP est proche.

Puis un article du New York Times posté par Edwy Plenel, consacré aux discriminations que subissent les femmes voilées en France. On est à Wissous, dans le nord de la France, il démarre ainsi :

« Malek Layouni ne pensait pas à sa foi ou son voile en amenant son fils de 9 ans surexcité dans un parc d’attractions près de Paris. »

Le compte (très actif) d’Anny, militante FN, relaie une vidéo dans laquelle on voit un grand type agresser une nana qui ne veut pas l’embrasser. Elle écrit : « ILS S’INTEGRENT, HEIN ? MON #Cuuuuul ! »

TVLibertés est félicitée pour son « JT » du soir. Un journal comme celui d’i>Télé, avec deux jeunes présentateurs qui tiennent feuilles et stylo, sauf que tous les sujets existent pour donner raison à l’extrême droite… MMLP est abonnée à plusieurs de ces médias dits de « réinformation ».

Enfin, Ring poste une vidéo-teaser d’un livre qui sort en librairie : le témoignage de Zohra, qui raconte avoir vécu l’enfer en se mariant à un religieux. Dans ce petit film, une femme enlève doucement son voile intégral sur une plage de sable.

Il est près de 23 heures quand Wallerand de Saint-Just, trésorier du Front, explique avoir reçu la télé coréenne intéressée par la question de l’islam en France.


Jeudi, dans les transports et devant la télé

9 heures-9h30. Les médias généralistes tweetent sans arrêt et la timeline de MMLP se dépolitise. Valeurs actuelles tweete sa une, consacrée au « mystère Marion ». L’élue apparaît en gros plan, souriante.

16 heures-17 heures. La timeline s’agite à propos d’un déplacement de Manuel Valls dans un lycée privé confessionnel musulman de Marseille. L’établissement a été inauguré par l’ambassadeur du Qatar, une semaine auparavant (MMLP tweetera pour s’en indigner).

Le deuxième sujet polémique de son fil, en ce milieu d’après-midi, c’est la déclassification d’un rapport du Pentagone qui montrerait que les Etats-Unis ont sciemment utilisé l’Etat islamique pour déstabiliser le régime syrien.

Le compte Robin de La Roche, qui relaie tous les articles du site d’extrême droite Boulevard Voltaire, poste un texte titré « Le grand retour de l’Ethnique ». On clique. Extrait :

« Les émeutes ne sont pas pour tout de suite, elles sont encore à naître, elles se cachent dans le ventre des nombreuses femmes enceintes qui viennent profiter du droit du sol généreusement accordé en Europe. »

Renaud Camus fait de la retape pour son parti, Le Parti des indigènes. Il est aussi question de la une du Point sur les Arabes et du Qatar où quasiment tous les foyers disposent « d’esclaves domestiques ».

Metronews annonce, comme si tout le monde le connaissait, que l’inventeur du « cunnilingus contre la sciatique » a été condamné pour agressions sexuelles.

Le compte de Ruben, « dentiste libéral et patriote », retweete l’image d’une Iranienne en maillot de bain avant la révolution islamique.

Enfin, le site d’extrême droite Nouvelles de France poste un article sur la « purge qui continue au FN ». Deux proches de Jean-Marie Le Pen ont été ejectés des organes de décision du parti.

18h15-18h45. Une photo de Marine Le Pen s’affiche. Elle serre la main du président de la Douma, Sergueï Narychkine (pendant ce temps-là, elle ne participe pas au vote sur le Tafta à Bruxelles, note un twittos).

A Saint-Raphaël, l’UMP ouvre une discothèque municipale à 5,5 millions d’euros. Mais « ’c’est pas cher, c’est l’Etat qui paye », comment un compte.

Le président de Génération idenditaire, Arnaud Delrieux, annonce une conférence, le lendemain, à Lyon.

20h50. L’émission « Des paroles et des actes » est consacrée au déclin français. La timeline de MMLP chauffe.

Pierre S, du site Fdesouche, live-tweete le programme. « Joffrin est vraiment ce que la France peut produire de pire. »

La jeune journaliste du Figaro et Causeur, Eugénie Bastié, fille spirituelle de Zemmour, commente :

« Un pays hanté par son déclin est un pays qui a toujours une idée de la grandeur. Et c’est pour ça qu’on l’aime. »


Vendredi, au réveil

7h20. A cette heure-ci, c’est surtout l’information régionale qui s’affiche : on sait absolument tout sur le tramway de Marseille et ses origines.

Puis tout d’un coup, une question anime enfin les abonnements de MMLP :

« Pourquoi Marine Le Pen a-t-elle rencontré le cheikh sunnite d’AL Azhar de la mosquée du Caire et pas seulement le pape copte ? »

Suit une séquence socialiste en images… Claude Bartolone est en visite au marché de Rungis, il sourit au milieu des fleurs. Le compte Ojim (Observatoire des journalistes et de l’information médiatique) ressort une vieille photo d’Enquête et débats, le site d’Alain Soral, où l’on voit le père de François Rebsamen en uniforme allemand.

Sur sa timeline, MMLP peut voir que la campagne pour les régionales a commencé grâce à un tweet de Nice-Matin. L’UMP Christian Estrosi, son adversaire en Paca, dit qu’elle est « dangereuse » et ne « doit pas être négligée du tout ».

Plusieurs comptes rappellent qu’on fête les dix ans du « non » au référendum sur le traité constitutionnel européen. Ils appellent à ne pas se résigner.

Une collégienne et ses parents, athés, ont été harcelés par un musulman parce qu’ils n’étaient pas religieux… Le volcan Yakushima se réveille au Japon, une île est évacuée.

Il est presque 9 heures. Stefan Versac, militant FN, poste un article de Newsweek dans lequel il est écrit qu’il n’y a que deux mosquées officielles en Italie. Il se demande si c’est vrai et ajoute le hashtag « #Paradissurterre ».

Avec l’avancée de l’Etat islamique en Syrie, Robert Ménard, mairie de Béziers, demande à ce que la France porte secours, en urgence, à Bachar al-Assad.


Résumé de la semaine

Tags: ,
Posted in Marion Maréchal-Le Pen by Marion Maréchal-Le Pen. Commentaires fermés sur Avez-vous vécu la même semaine que @Marion_M_Le_Pen ?

Régionales: Estrosi et Maréchal-Le Pen s’évitent au Pontet

Un hasard de calendrier. Vraiment? Marion Maréchal-Le Pen était au Pontet, près d’Avignon ce jeudi pour soutenir Joris Hébrard, candidat à la mairie. En effet, un nouveau scrutin se tient dimanche pour la réélection du maire, le précédent ayant été invalidé par le Conseil d’Etat le 25 février pour cause de bulletins litigieux.

Mais la jeune députée frontiste n’était pas la seule politique à arpenter les allées du marché. Christian Estrosi était également présent pour soutenir de son côté Caroline Joly, la candidate UMP. Les deux adversaires pour les régionales en Paca ont soigneusement évité de se croiser. Et lorsqu’on leur demande quand est-ce que le déplacement était organisé? Chacun se renvoie la balle assurant que c’était prévu depuis longtemps.

« C’est une photocopieuse, elle savait que je serais là, et elle a décidé d’en faire autant », a taclé le député-maire UMP de Nice.

« Il a décidé de me suivre partout »

La députée de Vaucluse s’en est bien sûr défendue, déclarant que le rendez-vous était pris « depuis trois semaines ». 

« Manifestement, il a décidé de me suivre partout », s’agace à son tour Marion Maréchal-Le Pen.

Le Pontet est l’une des 11 municipalités qu’avaient remportées le FN en mars 2014. Joris Hébrard, un trentenaire kinésithérapeute novice en politique, avait créé la surprise en remportant cette ville de 17.000 habitants située à la périphérie d’Avignon, avec seulement 7 voix d’avance sous l’étiquette Rassemblement Bleu Marine, devant l’UMP Claude Toutain et le DVD Frédéric Quet.

29/05/2015 à 18:16

Tags: ,
Posted in Marion Maréchal-Le Pen by Marion Maréchal-Le Pen. Commentaires fermés sur Régionales: Estrosi et Maréchal-Le Pen s’évitent au Pontet

Les Guignols : Marion Maréchal-Le Pen et Jean-Marie Le Pen dans une parodie osée de …

Alors que Tomorrowland est sorti dans les salles françaises le 20 mai dernier, les Guignols ont imaginé un remake français du film. Et si Marion Maréchal-Le Pen et son grand-père en étaient les protagonistes principaux ?

Marion-Maréchal Le Pen à la place de Casey ?

Hier soir, les Guignols étaient en forme ! Après avoir parodié le #FIFAGate, les marionnettes s’en sont pris à Marion Maréchal-Le Pen et Jean-Marie Le Pen, tous deux propulsés à l’affiche du film « Tomorrowland : à la poursuite de demain ». Sorti le 20 mai dernier, le film relate l’aventure de Casey Newton, une jeune adolescente férue de science qui s’embarque dans une aventure périlleuse afin de sauver le monde. Elle découvre un lieu mystérieux situé entre le temps et l’espace : Tomorrowland. Dans cette parodie des Guignols, le principe est le même, sauf que les personnages ne voyagent pas dans le futur, mais dans le passé. Dès qu’elle touche la médaille de son grand-père, Marion voit son grand-père en pleine séance de torture… et trouve ça génial ! A tel point qu’elle veut restaurer ça à l’heure actuelle… meltyBuzz vous laisse visionner cette dure parodie. Avez-vous vu Tomorrowland ?

à partir de 4’18 :

Crédit photos / vidéos : Disney
Tags: ,
Posted in Marion Maréchal-Le Pen by Marion Maréchal-Le Pen. Commentaires fermés sur Les Guignols : Marion Maréchal-Le Pen et Jean-Marie Le Pen dans une parodie osée de …

Avant-PremièreLe Pontet : le FN retourne aux urnes

Marion Maréchal-Le Pen est venue jeudi au Pontet soutenir la candidature de Joris Hébrard (à droite).

Marion Maréchal-Le Pen est venue jeudi au Pontet soutenir la candidature de Joris Hébrard (à droite). Crédits photo : BORIS HORVAT/AFP

Le Front national veut récuperer la mairie du Pontet (Vaucluse) près d’Avignon, l’une des dix villes enlevées par le parti de Marine Le Pen en 2014. L’élection de Joris Hébrard, vainqueur avec 7 voix d’avance avait été invalidée.

Joris Hébrard, le jeune maire FN invalidé du Pontet (Vaucluse), tente la passe de trois. Avant que son élection ne soit annulée en raison d’un écart de sept voix sur son concurrent UMP et 17 signatures litigieuses, le kinésithérapeute de 32 ans avait été …

Tags: ,
Posted in Marion Maréchal-Le Pen by Marion Maréchal-Le Pen. Commentaires fermés sur Avant-PremièreLe Pontet : le FN retourne aux urnes

Marion Maréchal-Le Pen, nouvelle égérie de la droite conservatrice

Sourire angélique et mèche blonde qui emporte tout, Marion Maréchal-Le Pen occupe cette semaine la couverture de Valeurs Actuelles, l’hebdomadaire de la droite toute, le journal de tous les conservatismes qui a enfin trouvé son « oiseau rare » qui, forcément, par définition, aura son rôle à jouer dans la tant espérée « recomposition des droites ». En clair, l’union entre LR (Les Républicains) et le Front National en s’appuyant, dixit l’hebdo, sur la « totalité du corpus de la droite peu à peu délaissé « . Voilà ce qui semble important dans l’esprit des réactionnaires, des traditionalistes et des ultra conservateurs : Marion Maréchal-Le Pen pourrait incarner une alternative à …. Marine Le Pen et Nicolas Sarkozy. Le vieux Jean-Marie Le Pen, tout à la détestation de sa fille, doit être secoué de rires et de plaisir.

Contrer la ligne de Florian Philippot

Dans l’esprit de la droite d’hier, celle qui est sensible au lamento regrettant la France catholique de jadis, Marion Maréchal-Le Pen est parfaite. En économie, elle s’affiche et se revendique libérale, reprenant volontiers les thèses reaganiennes de son grand-père. Elle exècre cette idéologie étatiste que Florian Philippot et son entourage ex-chevènementiste ont infusé dans le cerveau de la présidente Marine Le Pen. Au plan des mœurs, Marion Maréchal-Le Pen ne comprend pas davantage la soudaine homophilie de sa tante. Hyperactive dans les rangs de la Manif pour Tous, elle n’hésite pas à dénoncer le « communautarisme militant » qui, autour de Florian Philippot, s’est installé dans le parti d’extrême-droite. Dans une organisation qui est tout sauf « gay friendly », pareil positionnement ne fait qu’accroître une cote de popularité. Celle de Marion Maréchal-Le Pen, la mieux élue des membres du comité central du FN, est donc au zénith, notamment en raison de cette préférence affichée pour une sexualité dite classique.

« Faire voler en éclats les digues entre UMP et FN »

Ensuite, et cette « liberté de langage » ne peut que séduire dans le contexte actuel. Marion Maréchal-Le Pen est plus agressive que Marine Le Pen dans la dénonciation des musulmans et de l’Islam. Reprenant à son compte les thèses de l’écrivain Renaud Camus, elle évoque volontiers le « grand remplacement », celui des blancs chrétiens par les « gris » musulmans. Cela fait longtemps déjà que Marine Le Pen s’est interdite de prononcer cette expression, le « grand remplacement ». Et Marion Le Pen d’enfoncer le clou de la différenciation – donc de l’extrémisme – dès que l’occasion s’offre à elle. Elle n’hésite jamais à évoquer les « Français de souche », alors que sa tante s’en abstient avec précaution. Les deux policiers de Clichy sont récemment acquittés? La députée du Vaucluse en profite pour expliquer que, puisqu’il en est ainsi du jugement, les deux victimes sont ipso facto de la « racaille ».

Voilà comment, avec quels qualificatifs selon Valeurs Actuelles, un ex-ministre de Nicolas Sarkozy juge la benjamine de l’Assemblée nationale : fraîcheur, clarté, bon sens. Rien que ça ? Et l’homophobie ? Et la dénonciation maladive de l’Islam et des musulmans, cette « cinquième colonne »? Pour l’instant, elle peut tout se permettre, tout s’autoriser, la blonde Marion Maréchal-Le Pen. Parce que certains, notamment les journalistes de Valeurs Actuelles, lui ont confié une mission quasi historique : « faire voler en éclats les digues entre UMP et FN ». C’est écrit, ça vaut pétition de principe, déclaration, quasi programme. Il faut aussi le lire comme une motion de défiance envers Marine Le Pen.

Bref chez les Le Pen, la guerre familiale n’est pas prête de s’éteindre.

Tags: ,
Posted in Marion Maréchal-Le Pen by Marion Maréchal-Le Pen. Commentaires fermés sur Marion Maréchal-Le Pen, nouvelle égérie de la droite conservatrice