Intro

Marion-Marechal-Le-Pen-Presse

Bonjour et bienvenue sur MarionLePen.org !

Ce site a pour objectif de reprendre tous les articles du Web qui « mentionnent » notre douce Marion Maréchal-Le Pen. Ceci permettra de prendre connaissance de tout ce qui se dit sur elle, afin de soutenir son combat courageux et salutaire. Si les articles sont positifs, n’hésitez pas à les republier sur votre compte Facebook ou sur Twitter. S’ils ne le sont pas, nous aurons besoin de vous pour les commenter en grand nombre, et argumenter sincèrement (sans démagogie) pour rétablir les vérités (puisque nous savons tous que Marion est « parfaite » !) … ;)

Également, il se peut que vous retrouviez plusieurs fois les mêmes articles, mais provenant de sites différents. En effet, une collaboration entre divers médias se partageant les mêmes sources se traduit par des pages dupliquées sur internet (par exemple entre Europe 1, 20 Minutes, France 24, Le Point etc.) … Copiez vos commentaires sur chacun d’eux. Face à la pression des grands médias (et du système, seulement 2 députés pour représenter 6 millions de Français !?) pour nous empêcher de nous exprimer, ou dévoyer nos idées et nos paroles avec condescendance, nous ne serons jamais assez pour leur exprimer notre refus d’être ignorés …

Marion, au nom de tous tes soutiens, merci infiniment pour ton travail ! Tu es une source d’inspiration et d’admiration pour nous les jeunes …

Bonne lecture à toutes et tous !

Pour recevoir les articles dans votre lecteur de fils de discussion RSS,
cliquez sur cette icône :
RSS Marion Maréchal-Le Pen

Tags: ,
Posted in Marion Maréchal-Le Pen by admin. No Comments

L’extrême droite s’offre une guerre fratricide dans le Vaucluse

LE SCAN POLITIQUE – Marion Maréchal-Le Pen accuse son concurrent de la Ligue du Sud Jacques Bompard d’avoir fait perdre un siège de sénateur au FN aux dernières élections, et le menace de représailles aux prochaines départementales.

«Il y a aura des candidats FN dans tous les cantons du Vaucluse. Les candidats de la Ligue du Sud seront balayés dès le premier tour», promet Marion Maréchal-Le Pen. Selon les informations du Monde , une bataille s’annonce à l’extrême droite pour les prochaines élections départementales de mars 2015. La députée FN estime avoir été trahie par Jacques Bompard, le fondateur de la Ligue du Sud: ces derniers ont refusé de laisser au frontiste avignonnais Philippe Lottiaux la tête de liste pour les dernières sénatoriales.

«J’ai été volontaire pour faire preuve de bonne intelligence avec Jacques Bompard, je lui ai rendu des services. J’ai vraiment essayé de faire l’union des patriotes», déplore la benjamine du Palais-Bourbon. Avant de fulminer contre «la trahison» du maire d’Orange: «Nous aurions dû avoir un sénateur de plus s’il n’y avait pas eu la candidature parasite de Marie-Claude Bompard». Et la petite fille de Jean-Marie Le Pen de promettre l’éradication la dynastie Bompard de la scène politique locale. Selon elle, la Ligue du Sud «n’est même pas une épine dans le pied» du FN, «tout au plus une petite écharde».

Au Front national, Jacques Bompard est perçu comme un traître à divers égards. Premièrement, parce qu’il est un ancien militant du FN. Il fut exclu en 2005 pour ses positions jugées trop orthodoxes, même au sein du parti lepéniste. Entres autres causes de divorce, un discours prononcé sept ans plus tôt par Samuel Maréchal, le père de Marion Maréchal-Le Pen, lors des universités d’été du FN organisées à Orange. Un texte que l’épouse de Jacques Bompard a opportunément rappelé à la mémoire «des grands électeurs patriotes», dans un courrier envoyé le 14 octobre. Il s’agissait expliquer la «dérive idéologique» qui prévaudrait selon eux au FN, un parti coupable à leurs yeux d’avoir laissé entendre que «la France est multicultuelle et multiculturelle». Le courrier n’a pas manqué d’ajouter à la colère de la députée du Vaucluse, qui accuse désormais la Ligue du Sud de vouloir recruter au FN.

De son côté, Jacques Bompard estime normal que Marion Maréchal-Le Pen «lui crache au visage» puisqu’il juge que c’est «grâce à lui» qu’elle a été élue. «Moi je ne lui dois rien, elle ne m’a fait élire nulle part» plastronne le maire d’Orange. Quant aux menaces du FN pour les prochaines élections départementales, le député les balaye d’un revers de main: «Cela nuira à la droite toute entière. Que vont-ils faire? Appeler à voter contre nous avec l’extrême gauche?» Décidé à en découdre, Jacques Bompard a exigé mardi soir dans un communiqué que Marion Maréchal-Le Pen «rectifie» ses propos et fustigé «une responsable politique prisonnière d’une logique partisane et parisienne qui déplaît aux Provençaux».

Tags: ,
Posted in Marion Maréchal-Le Pen by Google Alert - marion maréchal-le pen -Menly.fr -marionlepen.org -frontnational.com -voxfnredekker.com -jeuxvideo.com -neoprofs.org. Commentaires fermés

La «Manif pour tous» a-t-elle honte d’être soutenue par le Front national?

Les nouveaux enjeux du VIH et des hépatites au programme des XIXe États généraux d’ELCS
La «Manif pour tous» a-t-elle honte d’être soutenue par le Front national?
Existrans 2014: les discours des associations en vidéo
Jamaïque: un rapport de Human Rights Watch dénonce la peur dans laquelle vivent les personnes LGBT
Une école refuse d’accueillir le tournage de «Freeheld», avec Ellen Page et Julianne Moore
Afrique du Sud: «#FirstKissSA», une vidéo pour l’égalité
«Par suffocation», un court-métrage choc contre la criminalisation de l’homosexualité
Dans Homomicro cette semaine: «Gérontophilia» en DVD, les poppers, la cage de chasteté, etc.
Michael Sam n’a pas été gardé par les Cowboys de Dallas
Les nouveaux enjeux du VIH et des hépatites au programme des XIXe États généraux d’ELCS
Anne Hidalgo s’engage avec Michel Sidibé d’Onusida pour mettre fin au sida
Les «Après-Midi du Zapping»: quand la prévention passe par le divertissement
Le tweet du jour: Le soutien de Cher aux homos russes
Charice: «J’ai l’âme d’un garçon»
Dans les coulisses du baiser entre Madonna et Britney Spears
«Par suffocation», un court-métrage choc contre la criminalisation de l’homosexualité
Afrique du Sud: «#FirstKissSA», une vidéo pour l’égalité
«Brokeback Lismore»: Amours de cow-boys
Christine and the Queens en 10 looks
Matt Bomer en 10 looks
Beth Ditto en 10 looks
Existrans 2014: les discours des associations en vidéo
Existrans 2014, le reportage vidéo
Plusieurs milliers de personnes défilent pour l’Existrans
Tags: ,
Posted in Marion Maréchal-Le Pen by Google Alert - marion maréchal-le pen -Menly.fr -marionlepen.org -frontnational.com -voxfnredekker.com -jeuxvideo.com -neoprofs.org. Commentaires fermés

L’extrême droite se déchire dans le Vaucluse

La guerre est désormais ouverte entre Jacques Bompard et Marion Maréchal-Le Pen. Les deux députés d’extrême droite du Vaucluse n’en finissent pas de régler leurs comptes, Mme Maréchal-Le Pen voulant « balayer dès le premier tour » les candidats du maire d’Orange aux élections cantonales en mars 2015.

La raison de ces tensions ? Le « non-accord », pour les élections sénatoriales, entre le FN et la Ligue du Sud – la petite structure de Jacques Bompard. « Nous aurions dû avoir un sénateur s’il n’y avait pas eu la candidature parasite de Marie-Claude Bompard », tranche Marion Maréchal-Le Pen. Le marché était, selon la députée, de laisser la tête d’une liste unique à Philippe Lottiaux, représentant du FN à Avignon. En échange, le FN ne présenterait pas de candidats lors des élections départementales dans les cantons d’Orange et de Bollène, tenus par les Bompard.

Pour le FN, les époux Bompard ont donc trahi en refusant de laisser la tête de liste et ont permis à la gauche de passer. « J’ai été volontaire pour faire preuve de bonne intelligence avec Jacques Bompard, je lui ai rendu des services. J’ai vraiment essayé de faire l’union des patriotes », a expliqué Mme Maréchal-Le Pen, samedi 18 octobre, lors de sa rentrée politique, devant plus de 300 personnes réunies au Pontet (Vaucluse).

Pour le FN, l’affaire est entend…

Tags: ,
Posted in Marion Maréchal-Le Pen by Google Alert - marion maréchal-le pen -Menly.fr -marionlepen.org -frontnational.com -voxfnredekker.com -jeuxvideo.com -neoprofs.org. Commentaires fermés

Manif pour tous : le FN se sent évincé par l’UMP

Afin d’évincer le FN des cortèges, les organisateurs de la Manif pour tous et l’UMP seraient « complices », dénonce ce mercredi Marion Maréchal-Le Pen.

Crédit : BERTRAND LANGLOIS / AFP

Pour Marion Maréchal-Le Pen, les organisateurs de la Manif pour tous et l’UMP sont « complices » (archives).

La députée FN Marion Maréchal-Le Pen a dénoncé ce mercredi 22 octobre une « complicité des organisateurs de la Manif pour tous » avec l’UMP pour occulter le Front national, ce qui l’amène à s’interroger sur sa participation à de futurs cortèges.

Sur France Inter, l’élue du Vaucluse s’est dite « fatiguée par la complicité des organisateurs de la Manif pour tous à l’égard de l’UMP, qui systématiquement évincent le FN des vidéos et des tribunes ». Ce qu’elle juge « injuste et particulièrement méprisant à l’égard des manifestants, dont beaucoup viennent de nos rangs ».

Marine Le Pen « a eu raison » de ne pas y participer

Malgré « un accueil extrêmement sympathique de la part des manifestants », elle a dit « se poser la question » de sa présence dans leurs rangs. Toutefois, elle estime désormais que la présidente du FN Marine Le Pen « a eu raison » de ne pas se rendre aux manifestations « vu le comportement des organisateurs de la Manif pour tous à l’égard du FN ».

A l’époque pourtant, elle avait « déploré » la position de sa tante sur le sujet, jugeant que « ce serait peu lisible sur le terrain ».

La rédaction vous recommande
par La rédaction numérique de RTL Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
Tags: ,
Posted in Marion Maréchal-Le Pen by Google Alert - marion maréchal-le pen -Menly.fr -marionlepen.org -frontnational.com -voxfnredekker.com -jeuxvideo.com -neoprofs.org. Commentaires fermés

Marion Maréchal-le Pen dénonce la complicité de la Manif pour tous avec l’UMP

LE SCAN POLITIQUE/VIDÉO – La députée Front national se rallie à la position de la présidente du parti et estime que les organisateurs de la manifesation escamottent les élus frontistes de leurs tribunes et vidéos.

Trop «injuste». Marion Maréchal-Le Pen n’a plus envie de s’afficher aux côtés de La Manif pour tous. Invitée ce matin de France Inter, la députée prévient: on ne la verra peut-être plus battre le pavé avec les opposants à la loi Taubira. «Figurez-vous que je me pose la question», confie-t-elle ce mercredi. La benjamine de l’Assemblée estime scandaleux le traitement de faveur dont bénéficie, selon elle, l’UMP auprès des organisateurs de la Manif pour tous.

«Je dois dire que je suis un peu fatiguée par la complicité des organisateurs de la Manif pour tous à l’égard de l’UMP, et qui systématiquement évincent les élus du FN des vidéos ou des tribunes. Et je trouve ça injuste et méprisant à l’égard des manifestants dont beaucoup viennent quand même de nos rangs», s’agace la députée. Un constat qui l’amène à se ranger à la position de la présidente du FN Marine le Pen, qui n’a jamais souhaité se rendre au sein des cortèges.

«Elle ne s’est pas rendue à la Manif pour tous. Moi à l’époque, c’est une position que j’avais déplorée en pensant que ce serait peu lisible sur le terrain. Mais finalement, vu le comportement des organisateurs de la Manif pour tous à l’égard du Front National, et bien je pense qu’elle a eu raison». Une position qui diverge donc désormais de celle assumée par son grand-père Jean-Marie le Pen. Dans le documentaire de Serge Moati Adieu Le Pen , le président d’honneur du FN estimait que sa fille avait eu tort de camper une position trop ambiguë, en se prononçant contre la loi Taubira mais refusant de manifester pour ne pas paraître suiviste à l’égard de l’UMP. «Le deuxième degré, les gens ne comprennent pas», avait regretté Jean-Marie Le Pen. Le député européen s’était tout de même satisfait de «voir une le Pen» dans le cortège en la personne de sa petite-fille Marion. Mais cette dernière se range finalement à l’avis de sa tante: «Je ne crois pas que la position de Marine le Pen soit ambiguë, nous sommes le seul mouvement qui a affirmé qu’il abrogerait cette loi», précise-telle ce matin sur France Inter .

«Madame le député de Vaucluse», comme elle tient à se faire appeler s’était déjà plainte à ce sujet sur Twitter le 7 octobre dernier. Une vidéo mise en ligne deux jours auparavant par les organisateurs de la Manif pour tous montrait notamment les élus présents dans le cortège. Mais elle n’y figurait pas et s’en était émue. Au Lab, le coordinateur de la Manif pour Tous Albéric Dumont s’était justifié : «Il n’y a aucune volonté de discrimination de notre part concernant le FN. Nous sommes trans-partis. Marion Maréchal Le Pen a reçu le même traitement que les autres élus présents à la manifestation du 5 octobre et nous sommes très contents que des élus de tous bords, qui plus est lorsqu’ils ont été élus au suffrage universel direct, aient été présents».

Tags: ,
Posted in Marion Maréchal-Le Pen by Google Alert - marion maréchal-le pen -Menly.fr -marionlepen.org -frontnational.com -voxfnredekker.com -jeuxvideo.com -neoprofs.org. Commentaires fermés