Intro

Marion-Marechal-Le-Pen-Presse

Bonjour et bienvenue sur MarionLePen.org !

Ce site a pour objectif de reprendre tous les articles du Web qui « mentionnent » notre douce Marion Maréchal-Le Pen. Ceci permettra de prendre connaissance de tout ce qui se dit sur elle, afin de soutenir son combat courageux et salutaire. Si les articles sont positifs, n’hésitez pas à les republier sur votre compte Facebook ou sur Twitter. S’ils ne le sont pas, nous aurons besoin de vous pour les commenter en grand nombre, et argumenter sincèrement (sans démagogie) pour rétablir les vérités (puisque nous savons tous que Marion est « parfaite » !) … 😉

Également, il se peut que vous retrouviez plusieurs fois les mêmes articles, mais provenant de sites différents. En effet, une collaboration entre divers médias se partageant les mêmes sources se traduit par des pages dupliquées sur internet (par exemple entre Europe 1, 20 Minutes, France 24, Le Point etc.) … Copiez vos commentaires sur chacun d’eux. Face à la pression des grands médias (et du système, seulement 2 députés pour représenter 6 millions de Français !?) pour nous empêcher de nous exprimer, ou dévoyer nos idées et nos paroles avec condescendance, nous ne serons jamais assez pour leur exprimer notre refus d’être ignorés …

Marion, au nom de tous tes soutiens, merci infiniment pour ton travail ! Tu es une source d’inspiration et d’admiration pour nous les jeunes …

Bonne lecture à toutes et tous !

Pour recevoir les articles dans votre lecteur de fils de discussion RSS,
cliquez sur cette icône :
RSS Marion Maréchal-Le Pen

Tags: ,
Posted in Marion Maréchal-Le Pen by admin. Commentaires fermés sur Intro

Marine Le Pen porte plainte contre «Closer» après sa une la montrant en maillot de bain

Marine Le Pen, le 7 janvier 2016 à Nanterre. Marine Le Pen, le 7 janvier 2016 à Nanterre. – CHAMUSSY/SIPA

Marine Le Pen ne décolère pas. La patronne du Front national a découvert, ce vendredi matin, une photo d’elle en maillot de bain en couverture du magazine people Closer. La photo « volée » aurait été prise sur une plage corse. On y voit la présidente du parti d’extrême droite en maillot de bain bleu-blanc-rouge, arborant des lunettes de soleil et riant aux éclats.

Une autre photo la montre également bronzant sur le pont d’un bateau de plaisance.

« Une traque violente et dégradante »

La présidente du FN a immédiatement fait part de son intention d’attaquer le magazine en justice. « Je vais évidemment porter plainte contre cette atteinte caractérisée à la vie privée. Cette traque est en même temps violente et dégradante » a-t-elle déclaré au  Lab d’Europe 1.

>> A lire aussi : Marion Maréchal-Le Pen attaque en justice «Closer» pour atteinte à sa vie privée

« Je protège farouchement ma vie privée et celle de mes enfants depuis toujours », a-t-elle ajouté. Marine Le Pen a également indiqué qu’elle attaquera tous ceux qui reproduiront les photos diffusées dans le magazine.

Ce n’est pas la première que Closer publie des clichés de personnalités politiques en petite tenue dans ses pages. Le magazine people avait déjà publié, il y a quelques années, des photos de Ségolène Royal en bikini.

Mots-clés :

Tags: ,
Posted in Marion Maréchal-Le Pen by Marion Maréchal-Le Pen. Commentaires fermés sur Marine Le Pen porte plainte contre «Closer» après sa une la montrant en maillot de bain

Marine Le Pen porte plainte contre Closer

« Cette traque est en même temps violente et dégradante. » La présidente du Front national n’a pas aimé la dernière couverture du magazine Closer. L’hebdomadaire people la met à la une, en maillot de bain bleu-blanc-rouge, souriante et portant des lunettes noires. Résultat, l’eurodéputée attaque la publication, assure-t-elle au Lab d’Europe 1. « Je vais évidemment porter plainte contre cette atteinte caractérisée à la vie privée », déclare Marine Le Pen ce vendredi. 

« Je protège farouchement ma vie privée et celle de mes enfants depuis toujours », fait-elle savoir. Côté Closer, sur Twitter, la directrice de la publication, Laurence Pieau, explique qu’il s’agit d’une couverture avec la thématique « plage », assez classique, et que Ségolène Royal avait déjà eu droit à ce traitement en 2006.

La semaine passée, une autre membre éminente du Front national avait déjà porté plainte contre le magazine: Marion Maréchal-Le Pen attaquait alors Closer et engageait un référé contre le magazine people qui assurait qu’elle avait divorcé.

Tags: ,
Posted in Marion Maréchal-Le Pen by Marion Maréchal-Le Pen. Commentaires fermés sur Marine Le Pen porte plainte contre Closer

Marine Le Pen annonce qu'elle va porter plainte contre Closer qui diffuse des photos d'elle en …

Closer a publié ce matin, en Une des photos de Marine Le Pen en vacances.

La présidente du Front national était en « escapade en Corse » avec son compagnon Louis Aliot début juin, précise le tabloïd.

Marine Le Pen a annoncé ce soir au Lab d’Europe 1 qu’elle allait attaquer le magazine:

« Je vais évidemment porter plainte contre cette atteinte caractérisée à la vie privée.

Cette traque est en même temps violente et dégradante », a-t-elle réagi. M

arine Le Pen a par ailleurs indiqué qu’elle attaquera tous ceux qui reproduiront les photos diffusées dans le magazine.

« Je protège farouchement ma vie privée et celle de mes enfants depuis toujours »

Ce n’est pas la première fois que Closer est visé par une plainte d’un membre du Front national 

: Marion Maréchal-Le Pen a décidé la semaine dernière de poursuivre le magazine pour atteinte à sa vie privée.

Le numéro 2 du parti, Florian Philippot, avait obtenu des dommages et intérêts en 2015 contre Closer, qui avait publié des photos volées.

.

« Le Petit Journal » décrypte les voeux de….. par morandini

Tags: ,
Posted in Marion Maréchal-Le Pen by Marion Maréchal-Le Pen. Commentaires fermés sur Marine Le Pen annonce qu'elle va porter plainte contre Closer qui diffuse des photos d'elle en …

Marine Le Pen en maillot de bain : la présidente du FN attaque Closer

Bronzette en maillot de bain bleu-blanc-rouge, lunettes de soleil sur le nez, apéro et lecture de Guillaume Musso… Le magazine Closer a publié ce vendredi des photos de Marine Le Pen en vacances. La présidente du Front national était en « escapade en Corse » avec son compagnon Louis Aliot début juin, précise le tabloïd.

La leader frontiste a assuré ce vendredi au Lab d’Europe 1 qu’elle allait attaquer le magazine : « Je vais évidemment porter plainte contre cette atteinte caractérisée à la vie privée. Cette traque est en même temps violente et dégradante », a-t-elle réagi. Marine Le Pen a par ailleurs indiqué qu’elle attaquera tous ceux qui reproduiront les photos diffusées dans le magazine. « Je protège farouchement ma vie privée et celle de mes enfants depuis toujours », a-t-elle encore déclaré.

Des précédents entre Closer et le FN

Ce n’est pas la première fois que Closer est visé par une plainte d’un membre du Front national : Marion Maréchal-Le Pen a décidé la semaine dernière de poursuivre le magazine pour atteinte à sa vie privée. Le numéro 2 du parti, Florian Philippot, avait obtenu des dommages et intérêts en 2015 contre Closer, qui avait publié des photos volées.

A LIRE AUSSI >> Le numéro 2 du FN veut durcir la loi contre la presse people

Tags: ,
Posted in Marion Maréchal-Le Pen by Marion Maréchal-Le Pen. Commentaires fermés sur Marine Le Pen en maillot de bain : la présidente du FN attaque Closer

Finalement, le FN ne change (presque) rien à son projet économique

Le Front National commence à délivrer les grandes lignes de son programme économique pour 2017. L’eurodéputé et «stratégiste économique» du parti, Bernard Monot, confirme au Figaro qu’«il n’y a pas de mouvements majeurs entre les propositions faites en 2012 et celles qui seront portées en 2017», dans le document de 60 pages qu’il a rendu à Marine Le Pen jeudi. «Ce programme reste profondément patriotique. Il conserve la doctrine habituelle» du parti emmené par Marine Le Pen. Ce qui satisfera son numéro deux Florian Philippot –pour qui «l’État fort» est une priorité absolue. Mais il y a aussi dans ce projet économique une touche de libéralisme, à la fois pour ne pas rompre totalement avec le passé, ultra-libéral, du parti, mais aussi pour contenter un autre poids lourd du FN, Marion Maréchal-Le Pen, libérale et pro-entreprises.

Rien de nouveau donc, au Front National, côté économique, par rapport à 2012: Europe, euro, dépenses publiques, emploi, impôts, entreprises, système bancaire… «Sur les grands thèmes, tout a déjà été arbitré par Marine Le Pen, ça ne devrait plus bouger», à part dans la rédaction ou pour des «petites choses à ajuster», explique Bernard Monot. Le Front National promet toujours une toujours hausse du pouvoir d’achat, une valorisation des bas salaires, des baisses d’impôts pour les particuliers, pour les entreprises, etc. Des dépenses tous azimuts qui se chiffreront en dizaines de milliards d’euros. Pourtant, le Front National promet aussi de réduire les dépenses publiques de 60 milliards d’euros. Avec quels leviers? Les mêmes qu’en 2012: la sortie de l’euro, l’arrêt de l’immigration, l’instauration de taxes douanières, et la lutte contre la fraude fiscale (voir le détail en bas de l’article).

• L’économie, point faible du Front National

Les dernières régionales de décembre 2015 avaient pourtant laissé un goût amer au Front National: après un bon premier tour, le parti n’a finalement obtenu aucune région. Si depuis cinq ans, le Front national a su conquérir une partie de l’électorat de droite sur les thématiques de l’immigration et de la sécurité, tout en séduisant aussi à gauche sur le plan social et à l’extrême gauche anti-libérale, son programme économique, flou sur beaucoup de sujets, inapplicable sur certains points, imprévisible sur d’autres, restait jugé «suicidaire» dans les milieux politiques, «irresponsable» par le patronat, «rétrograde» par les économistes, et «peu crédible» voire «irréaliste» par les Français. Surtout ceux issus des classes moyennes, et les indépendants, réticents à la virulence du parti concernant la sortie de l’euro.

»» LE SCAN ÉCO – Pourquoi le programme économique du FN ne tient pas la route

Le Front National a d’ailleurs reconnu qu’il devait «revoir son programme économique» dès janvier et organisé en février un séminaire pour «se réformer» -et accessoirement trouver un nouveau nom (nom qui date de 1972). Parmi les sujets chauds abordés, l’euro. Le FN a conscience qu’il doit adopter une position sur la monnaie européenne non seulement moins violente, mais surtout plus claire, alors que Florian Philippot fait de la sortie de l’euro une condition sine qua none du programme économique, quand Marion Maréchal-Le Pen n’en fait pas l’«alpha et l’oméga».

»» Pour Marine Le Pen, le prix politique d’un cap économique
»» LE SCAN POLITIQUE – Front national: les six principaux points économiques qui font débat


Les principales mesures économiques que le FN va proposer

Au final, le Front National proposera toujours une sortie de l’euro, non plus «unilatérale» mais «concertée», et exclut d’enclencher une forte dévaluation de la monnaie nationale sitôt réinstaurée, comme cela avait été proposé en 2012. Bernard Monot argue que depuis, l’euro a baissé. En réalité, le parti proposera que l’euro reste une monnaie commune aux États européens, mais qu’une autre monnaie, l’«écu», gérée par une Banque de France qui retrouverait sa souveraineté nationale, permettent les échanges internationaux.

Le parti proposerait de réduire de 60 milliards d’euros les dépenses publiques. Un chiffre qui est moindre que ceux évoqués par les candidats en lice pour la primaire de la droite. Le FN précise vouloir réduire «à moyen terme» (sans préciser davantage) le taux de dépense publique à 50% du PIB, contre 57% avant.

»» LE SCAN ÉCO – Primaire à droite: comparez les programmes économiques des candidats

Ce repli des dépenses publiques serait obtenu grâce à l’arrêt quasi-complet de l’immigration -ce qui rapporterait dès la première année 8,5 milliards d’euros, selon les calculs de Bernard Monot, qui n’a pas souhaité nous livrer plus de précisions à ce stade-; à la lutte contre la fraude fiscale des particuliers et des entreprises -qui génèrerait 15 à 20 milliards d’euros par an, toujours selon les calculs du stratégiste; et à l’instauration de droits de douanes pour les produits importés en France.

Cette dernière mesure de taxes douanières servirait aussi à financer une augmentation de 200 euros des bas salaires. Ceux qui vont jusqu’à 1,4 smic. Une proposition qui avait déjà été proposée en 2012. En revanche, cette fois-ci serait désormais «exceptionnelle» car elle ne sera que «temporaire».

Le droit du travail ne sera «assoupli» que «quand les choses iront mieux économiquement et fiscalement», propose Bernard Monot à Marine Le Pen. Sur l’emploi, les 35 heures seront toutefois «assouplies» pour favoriser les accords de branche permettant aux salariés de «travailler 39 heures payées 39». En pleine crise sur la loi travail, le discours est bien huilé.

Volet recettes, tous les Français seront tenus de payer l’impôt sur le revenu, même «de manière symbolique», a-t-il aussi précisé. Le parti souhaite aussi élargir l’assiette imposable des particuliers «mais surtout des entreprises», tout en réduisant les taux marginaux, avec l’objectif de «simplifier le code général des impôts».

»» LE SCAN ÉCO – Impôt sur le revenu: en France, moins d’un foyer sur deux est imposable

Le FN escompte par ailleurs récupérer «15 à 20 milliards d’euros annuels» de la lutte contre la fraude fiscale des entreprises et des multinationales et «surtout 40 milliards d’euros annuels en rythme de croisière de la réduction drastique de l’immigration» (8,5 milliards dès la première année, selon les calculs de Bernard Monot).

»» LE SCAN ÉCO – Comment Bercy gère l’afflux des repentis fiscaux
»» LE SCAN ÉCO – Qui sont les 45.000 Français repentis fiscaux?

Le FN entend enfin remettre en cause l’Union bancaire européenne, ce réglement uniforme des 130 plus grands établissements financiers des 28 États de l’Union européenne. Nouveauté par rapport à 2012, puisque cette union bancaire a été adoptée en avril 2014. De toutes façons, conforté par le Brexit, le Front National, -sorti du bois après une longue traversée du désert depuis décembre, avec les régionales et l’affaire des Panama Papers -promeut de «toutes ses forces» le Frexit, c’est-à-dire la sortie de la France de l’Union européenne. Marine Le Pen a d’ailleurs promis un référendum sur cette question précise après son arrivée au pouvoir, si elle était élue en mai 2017.

Côté retraites, ISF, TVA, allocations chômage, et beaucoup d’autres sujets économiques et fiscaux, Bernard Monot n’a pas souhaité donner de précisions à ce stade.

Tags: ,
Posted in Marion Maréchal-Le Pen by Marion Maréchal-Le Pen. Commentaires fermés sur Finalement, le FN ne change (presque) rien à son projet économique